Ce programme vise à appuyer les tribunaux dans ses efforts à rediriger les francophones judiciarisés et vivant un problème de santé mentale, vers des services de santé appropriés, au lieu des centres de détention. Nos services sont offerts tant en milieu communautaire qu’en milieu carcéral. Le programme offre des liens vers un système complet de services et de soutien en santé mentale, notamment vers les services d’urgence ou de crise, les lits tampons, la gestion de cas intensive et le soutien au logement. Les intervenants et intervenantes travaillent en collaboration avec les acteurs clés des secteurs de la justice pénale, de la santé et des services sociaux. Un soutien aux membres de la famille et un réseau de soutien est disponible.

Les services visent l’amélioration de l’état de santé mentale et le progrès de chaque personne, la diminution du taux de récidive et d’hospitalisation lié à la santé mentale, l’allègement du fardeau imposé au système de justice pénale et l’amélioration de l’accès aux services de santé mentale.

Conditions d’admission

  • Adulte francophone de 16 ans et plus vivant avec un trouble de santé mentale sévère
  • Faire face à des accusations criminelles ou être en période de probation ou avoir été déclaré non criminellement responsable (NCR)
  • Faire preuve de motivation et vouloir s’engager dans les services
  • Présenter des limitations fonctionnelles qui sont, ou qui pourraient être la cause, d’une difficulté à vivre en société

Procédure de demande de service

L’admission au programme se fait en contactant la gestionnaire des programmes de réadaptation psychosociale et des services cliniques au 613.742.0988 poste 610.

Ce programme vise à appuyer les tribunaux dans ses efforts à rediriger les francophones judiciarisés et vivant un problème de santé mentale, vers des services de santé appropriés, au lieu des centres de détention.