Services en toxicomanie

Nos services sont strictement confidentiels, ajustés à vos besoins et à vos objectifs de rétablissement, et se déroulent dans le milieu qui vous convient le mieux.

Comprendre comment nous pouvons vous aider au Service d’Accès au Rétablissement – SAR (aussi connu comme le Service d’Accès et d’Aiguillage en Toxicomanie d’Ottawa – SAATO)

Le Service d’Accès au Rétablissement (SAR) est l’une des portes d’entrée pour accéder à un traitement en toxicomanie dans la région d’Ottawa. C’est un point de départ pour les personnes de 16 ans et plus qui s’inquiètent de leur consommation de substances et qui veulent comprendre les options de traitement et en discuter. Les navigateurs du SAR font l’évaluation des problèmes de toxicomanie et dressent le profil de vos besoins, afin de vous référer au programme qui vous conviendra le mieux, selon vos attentes de rétablissement. Les personnes de moins de 16 ans qui consomment des opioïdes seront évaluées et référées en priorité (les parents peuvent appeler pour démarrer le processus d’évaluation et de référence).

Comme notre service d’accès est financé par le Réseau Local d’Intégration des Services de Santé (RLISS), il permet d’accéder à des soins qui sont gratuits pour les résidents de l’Ontario, bien que la carte de santé de l’Ontario soit requise pour accéder à certaines des agences vers lesquelles nous pourrions vous référer. Les navigateurs du SAR vous offriront de l’information, à vous et vos proches, ainsi que de l’aide et du soutien en attendant le début du traitement vers lequel vous aurez été référé.

Le SAR vous donne accès en priorité à une infirmière praticienne experte en toxicomanie et en santé mentale, qui fera l’évaluation de vos besoins de santé et prescrira le traitement approprié. Les navigateurs du SAR et l’infirmière praticienne sont bilingues et vous recevront dans l’une des deux langues officielles, selon votre choix.

 

Comprendre comment nous pouvons vous aider au Centre de Gestion du Sevrage d’Ottawa – CGSO

Le Centre de gestion du sevrage d’Ottawa offre une gamme de services visant à aider les individus aux prises avec un problème de consommation. Nous offrons un service de gestion du sevrage non médical dans un milieu résidentiel respectueux et sécuritaire. L’individu reçoit de l’aide afin d’effectuer des changements au niveau de sa consommation, ce qui contribue à réduire les effets négatifs sur la santé. Nos conseillers en gestion du sevrage sont disponibles pour parler avec vous 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Ils peuvent répondre à vos questions et vous donner des renseignements sur nos services.

Nous offrons trois programmes de gestion du sevrage adaptés à différents besoins et styles de vie.

  • La gestion du sevrage en milieu résidentiel est un service à court terme, offert à notre centre de gestion du sevrage, pour les personnes qui ont besoin d’une surveillance de leurs symptômes de sevrage 24 heures sur 24 ou d’un environnement structuré et sécuritaire pour leur permettre d’arrêter de consommer.
  • Le programme du jour pour la gestion du sevrage est offert aux personnes qui souhaitent entreprendre leur processus de rétablissement dans le cadre d’un groupe, sur une période de deux ou trois semaines.
  • Dans le cadre du programme de gestion du sevrage communautaire, les conseillers apportent un soutien à ceux et celles qui préfèrent entreprendre leur sevrage à domicile ou dans un autre environnement sécuritaire.

 

Comprendre comment vous pouvez vous aider vous-même

Si vous êtes en attente d’un programme de sevrage, voici comment vous pouvez vous aider vous-même pendant ce temps :

  • Dressez la liste des avantages et des inconvénients liés à votre consommation. Être convaincu de vouloir changer constitue l’une des premières étapes vers des changements dans votre consommation.
  • Pensez à la façon dont vous pourrez profiter de vos loisirs une fois que vous ne consommerez plus. Quelles activités aimeriez-vous entreprendre? L’ennui peut être un élément déclencheur de la consommation; commencez donc à planifier lesquelles de vos activités préférées vous permettront d’occuper vos temps libres.
  • Commencez à rédiger un journal. L’écriture peut être un moyen efficace de noter vos progrès vers la guérison.
  • Exercez-vous à dire « non ». L’une des situations les plus risquées après le sevrage est de se faire offrir des drogues ou de l’alcool. Il faut apprendre à dire « non ».
  • Trouvez d’autres façons de vous récompenser. Votre consommation en fin de journée ou à d’autres occasions constituait peut-être pour vous une récompense. Il est important que vous puissiez établir un nouveau système de gratification.

 

Comprendre les ressources disponibles

Nous pouvons vous mettre directement en contact avec d’autres ressources pour vous aider dans votre rétablissement à long terme. Pour plus de renseignements, consultez notre page de Ressources.

« Je suis fier d’être rendu ici, même que cela m’a fait lâcher de boire. Je suis une autre personne depuis que je suis aux Terrasses, ils m’ont donné le goût de vivre. Je suis très content d’être ici et j’ai une excellente travailleuse pour m’aider. »

Gaston

Vous avez besoin d'aide?

  • Écrivez-nous

  • * Champ obligatoire
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.