À propos du CGSO

Si vous êtes à la recherche de soutien pour arrêter de consommer,
le Centre de gestion du sevrage d’Ottawa (CGSO) peut vous aider.

Visite virtuelle du Centre

CGSO – visite guidéeCGSO on Vimeo.

Lorsque vous arrêtez de consommer de l’alcool ou d’autres drogues, vous pouvez ressentir un certain nombre de symptômes physiques et émotionnels déplaisants; c’est ce qu’on appelle le sevrage. Vos symptômes peuvent être légers ou plus sévères, selon la substance, la quantité et la durée pendant laquelle vous avez consommé. Parmi les symptômes physiques possibles, il y a de la transpiration, l’accélération du rythme cardiaque, des palpitations, de la tension musculaire, des tremblements, de la nausée, des vomissements et de la diarrhée. Les symptômes émotionnels peuvent comprendre de l’anxiété, de l’agitation, de l’irritabilité, de l’insomnie, de la dépression et des difficultés de concentration.

Si vous êtes à la recherche de soutien pour arrêter de consommer, le Centre de gestion du sevrage d’Ottawa (CGSO) peut vous aider. Nous offrons un accompagnement supervisé, dans les deux langues officielles, pour le sevrage de drogues et d’alcool, dans le cadre des programmes de sevrage résidentiel, dans la communauté et de jour. Tous les services sont entièrement GRATUITS et CONFIDENTIELS. Ils s’adressent à des personnes :

  • de 16 ans et plus
  • dont l’état de santé est stable
  • qui sont intoxiquées ou qui éprouvent des symptômes de sevrage, ou qui sont à risque de rechute
  • qui veulent arrêter de consommer une ou plusieurs substances.

Il n’existe aucun programme de sevrage qui conviendrait parfaitement à tout le monde. Si vous ne trouvez pas ce dont vous avez besoin sur ce site, communiquez avec le CGSO pour demander de l’aide. Notre personnel vous orientera vers le service qui convient à votre situation.

 

Les convictions du CGSO

  1. La gestion du sevrage peut être hautement efficace. Nous croyons qu’avec un programme de rétablissement sur mesure, un grand nombre de nos clients réussiront à surmonter leurs dépendances.
  2. Les services de gestion du sevrage doivent être confidentiels et libres de tout jugement. Nos conseillers mettent l’accent sur le soutien et la discrétion.
  3. Le sevrage doit être entièrement sécuritaire. Nous sommes très soucieux de la sécurité, tant médicale que personnelle. Les hommes et les femmes sont séparés au sein de notre centre, sauf pour des activités de groupe supervisées par notre personnel ou par des bénévoles.

 

Notre offre de service

Le CGSO offre une continuité de soins dans le domaine des dépendances, particulièrement en ce qui a trait à la gestion du sevrage, à l’évaluation et aux soins de suivi jusqu’à l’admission en traitement. Nous offrons les programmes suivants :

Gestion du sevrage résidentiel : des services à court terme en milieu résidentiel pour les personnes qui ont besoin d’une surveillance de leurs symptômes de sevrage 24 heures sur 24 ou d’un environnement structuré et sécuritaire pour leur permettre d’arrêter de consommer. La durée de séjour varie selon les besoins de chacun, mais la durée moyenne est de cinq jours.

Gestion du sevrage communautairedes conseillers apportent un soutien à ceux et celles qui préfèrent entreprendre leur sevrage à la maison ou dans un autre environnement qui offre soutien et sécurité.

Gestion du sevrage en programme de jour : ce programme est destiné aux personnes qui veulent renforcer leurs habiletés d’adaptation dans un contexte de groupe, particulièrement au début de leur rétablissement. Ce programme dure de deux à trois semaines. Nous offrons aussi des séances individuelles de counselling.

Maison Gilles-Chagnon : Le Programme de stabilisation résidentiel pour femmes est offert dans une résidence entièrement rénovée et sécuritaire qui porte le nom de son propriétaire original, monsieur Gilles Chagnon. Notre objectif est d’offrir du soutien aux clientes et de les préparer à leur admission dans un programme résidentiel de traitement de la toxicomanie.